14 juin 2017

Un coeur solitaire

Auteur : Christina McKenna
Editeur : Amazon crossing
Genre : Littérature irlandaise
Parution : 2 Mai 2017   -   364 pages


Ma note :

Irlande, 1974. Jamie McCloone, la quarantaine, agriculteur, vit seul dans sa ferme depuis le décès de son oncle. Souffrant de solitude et hanté par une enfance passée à l'orphelinat, il sombre peu à peu dans la dépression. Sur les conseils de ses amis, Jamie prend la décision de consulter les petites annonces pour trouver l'âme sœur. 
Lydia Devine, une institutrice de quarante ans également, ne s'est jamais mariée et vit avec sa mère âgée, dominatrice et acariâtre, qui compte beaucoup sur elle pour l'aider au quotidien. Une invitation à un mariage fait prendre conscience à Lydia qu'elle souhaite plus que tout rencontrer un homme avec qui partager sa vie. Elle va alors publier une annonce dans un journal local, dans la rubrique des "Cœurs solitaires". 
Un roman qui nous dresse le portrait de deux personnages touchants et sensibles, dans la campagne irlandaise.

Mon ressenti :

Je remercie chaleureusement Babelio pour son opération "masse critique" et Amazon crossing qui m'ont permis de découvrir Christina McKenna et ce superbe livre que j'ai dévoré.

"Un cœur solitaire" est un roman irlandais publié en 2008 par une maison d'édition américaine sous le titre original "The misremembered man". Traduit et publié en France par Amazon crossing, cet ouvrage est le premier tome de la série "Tailorstown" dont les deux ouvrages qui suivent n'ont pas encore été traduits. Christina McKenna est aujourd'hui l'auteure irlandaise la plus lue. Ses romans sont traduits dans plusieurs pays.

Le récit décrit deux portraits de vie, deux âmes solitaires, prêtes à se rencontrer et faire un bout de chemin ensemble. L'histoire se déroule dans les années 1970 de l'Irlande rurale.
La couverture du livre donne déjà le ton. La magnifique photographie qui l'illustre est une invitation au voyage. L'image d'un homme longeant les côtes sur un chemin de terre avec son chien, regardant à l'horizon nous fait percevoir facilement sa solitude et sa mélancolie.

Lydia Devine souffre de son célibat. Ses parents ont toujours été durs et autoritaires. Elle a été élevée pour rester auprès d'eux, l'empêchant de vivre, d'être heureuse, de se marier et de fonder une famille. Au décès de son père, sa mère est devenue encore plus possessive. Aigrie, elle impose à sa fille de rester auprès d'elle. Seulement Lydia supporte de moins en moins cette vie. Sur les conseils de son amie, elle va prendre courageusement l'initiative de publier une petite annonce.

Jamie McCloone est un homme mélancolique qui souffre de son isolement. Son quotidien se limite au travail à la ferme, à s'occuper de ses bêtes et avec pour seule compagnie son chien. Le médecin de famille et ses amis essaient de l'encourager à se sentir mieux. Il entame un régime, part quelques jours dans une petite station balnéaire de la côte mais rien n'y fait. Rose et Paddy, ses voisins et amis, se font beaucoup de soucis. Rose lui propose alors d'éplucher les petites annonces pour peut-être trouver une femme qui partage les mêmes envies que lui, avec qui il pourrait avoir des points communs et peut-être envisager un avenir plus serein.

Tout à tour, les chapitres qui se succèdent nous retracent leurs vies. Pour Jamie, l'auteure alterne les récits de son quotidien et l'enfance qu'il a vécu. Elle nous transporte ainsi dans les orphelinats irlandais des années 1930/1940, ces lieux où on faisait "payer" aux orphelins (nés du pêché) leur abandon. Ils étaient maltraités, battus, sous-alimentés, malheureux et mal-aimés. Ils devaient travailler durs aux champs. Les plus forts survivaient et les plus faibles mourraient. Les enfants ne portaient pas de prénom mais un numéro. À cette époque Jamie était identifié par le numéro 86.

Ce contexte m'a fait penser au scandale des orphelinats irlandais qui a éclaté il y a quelques années. Christina McKenna fait référence à des établissements qui ont bel et bien existé. De nombreux survivants ont d'ailleurs relaté les sévices infligés et les conditions inhumaines dans lesquelles ils ont vécu.
Chapitre après chapitre, on ressent le désarroi de Jamie. On s'attache à ce personnage d'une extrême gentillesse, on souffre pour lui. Il ne connaît rien à l'amour, manque d'estime de soi et n'a pas confiance en lui. Mais, avec le soutien de ses proches, nous découvrons un homme qui va s'ouvrir et faire des efforts, désireux de connaître une nouvelle vie.
Entre une institutrice aux bonnes manières et un agriculteur solitaire, une relation va-t-elle pouvoir naître ?

"Un cœur solitaire" est un roman qui nous embarque dans un décor et un climat britannique. Des images de collines, de falaises et de paysages très verts, calmes et paisibles, qui caractérisent le pays s'imprègnent dans l'esprit grâce au descriptif des lieux qui en est fait. On visualise parfaitement ces petites communes côtières encore sauvages où l'on respire l'air frais avec de magnifiques vues sur l'océan.
L'histoire est poignante et humaine. La plume de Christina McKenna est précise, fluide et maîtrisée. Les dialogues sont écrits en langage familier ce qui donne une pointe d'humour au récit. Certaines séquences du livre sont très drôles.
Il n'y a plus qu'à attendre la traduction en France des 2 tomes suivants...
Un bel ouvrage et une très belle histoire, des personnages attachants et profondément humains, une romancière à connaître. Dépaysement garanti.
A lire avec un bon thé (parfaitement préparé !) et des biscuits irlandais 😉.

L'auteur :

Christina McKenna est une écrivaine irlandaise qui a grandi en Irlande du Nord. Diplômée en beaux-arts au Belfast College of Art, elle a ensuite étudié l'anglais à l'Universtié d'Ullster. Elle part vivre à l'étranger dès 1986 pour y enseigner et peindre.

Sa bibliographie :
- "My mother wore a yellow dress", en 2004
- "The dark sacrament", en 2006
- "Ireland's haunted women", en 2010

La série Tailorstown :
- Tome 1 : "The misremembered man" (2008) traduit en plusieurs langues, a obtenu un vif succès. En France, il est traduit et publié par Amazon crossing (2017).
- Tome 2 : "The disenchanted widow" (2013)
- Tome 3 : "The godforsaken daughter (2015)

"The misremembered man" a fait l'objet d'une pièce de théâtre en 2013.


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire